Une formation qui peut faire toute la différence!

|

L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) de Granby, en partenariat avec le CSSSHY, le Cégep de Granby Haute-Yamaska et le Centre de prévention suicide Haute-Yamaska, entament un projet remarquable qui a pour but la sensibilisation et l’entraide en cas de détresse psychologique dans notre milieu et auprès des aînés. Ces partenaires participent dans une démarche d’implantation d’un réseau de sentinelles de prévention du suicide et de la maltraitance.

Plusieurs personnes en Haute-Yamaska se sont déjà engagées volontairement dans la prévention du suicide, problématique qui touche environ 10 % de la population du Québec. Oui, au Québec, chaque année, près de 700 000 personnes ont pensé au suicide, ont fait une tentative ou sont passées à l’acte. Il ne faut pas oublier l’effet néfaste auprès des proches ou des collègues de personnes qui l’ont fait. Cependant, c’est possible d’agir pour prévenir.

Plusieurs facteurs interagissent à l’origine et durant le développement d’une crise suicidaire ou d’une situation de maltraitance. Entre autres, notons l’isolement, le manque de connaissance des ressources du milieu ou le manque d’habitude à demander de l’aide. Mais, le processus qui conduit à la crise ou à la situation de maltraitance est réversible. Certaines personnes à risque ne demanderaient pas d’aide par elles-mêmes, mais si un membre de leur entourage, sensible à sa situation et bien informé, la soutient, cette barrière peut être franchie. C’est pourquoi le rôle des sentinelles est si important. Face à la crise suicidaire ou à une situation de maltraitance, les sentinelles agissent comme les personnes formées pour donner les premiers soins, elles peuvent assurer un soutien en attendant que des professionnels prennent la relève.

Le projet a pour objectif de former environ 60 aînés qui seront mieux outillés pour développer des habiletés en relation d’aide ainsi qu’une aisance à parler de suicide et de maltraitance, à reconnaître les signes précurseurs et à agir comme relais entre les personnes en détresse et les ressources d’aide appropriées. En Haute-Yamaska, le partenaire désigné pour prendre en charge les personnes à risque et pour soutenir les sentinelles dans leur rôle est le Centre de Prévention du suicide de la Haute-Yamaska ainsi que le CSSS Haute-Yamaska. Ce projet est financé en partie par Service Canada, dans le cadre du programme Nouveaux Horizons pour les aînés.

Les aînés qui souhaitent suivre la formation à l’automne 2013 sont invités à s’inscrire en communiquant avec l’AQDR Granby au 450 372-3038. Les formations auront lieu les jeudis, 24 et 31 octobre pour un premier groupe ainsi que les jeudis 7 et 14 novembre pour le deuxième groupe. Deux séries supplémentaires seront organisées à l’hiver 2014.

Merci à l’avance à tous les aînés de la Haute-Yamaska qui décideront de suivre cette formation et ainsi contribuer à l’effort collectif pour prévenir le suicide et la maltraitance.