Discours de droite très gênant pour la Haute-Yamaska!

Granby, le 10 décembre 2015.  La Corporation de développement communautaire de la Haute-Yamaska est préoccupée à ce que certaines organisations et entreprises locales saluent actuellement haut et fort les mesures du gouvernement provincial qui font en sorte de couper drastiquement dans la fonction publique, les programmes sociaux ainsi que dans les programmes de soutien qui visent les plus vulnérables de notre société.

On sabre dans les services

Malgré la bonne intention d’une saine gestion de ses finances, la méthode actuelle est de sabrer dans les services.  C’est carrément la hache dans le filet social. L’élite gouvernementale est très consciente que des milliers de personnes n’ont pas les ressources nécessaires pour vivre et même survivre adéquatement.  Par des mesures d’austérité des fonds publics, elle tue à petit feu tous les programmes sociaux qui donnaient un peu d’aide et d’espoir à cette population vulnérable.  Le gouvernement actuel n’a pas le monopole des solutions.  Tous les acteurs doivent travailler ensemble, pour trouver des solutions ensemble.

10 milliards de solutions!

Le Québec a besoin de leaders qui travaillent pour et avec toute la population, pas seulement pour les entreprises privées. Il y a d’autres alternatives que celles préconisées présentement. La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics a travaillée sur  des solutions fiscales et des mesures de contrôle des dépenses et est arrivée avec un total de 10 milliards de dollars par année récupérables dont toute la population pourrait bénéficier. Imaginons que 50% de ces solutions se réalisent, c’est quand même 5 milliards de dollars par année! On parle de saine gestion et de justice sociale! Comment un gouvernement peut-il fermer les yeux sur une somme aussi importante?

Éducation populaire

Nous voulons rappeler aux élus qu’ils ont été choisis pour représenter le peuple, car souvenons-nous, la démocratie, c’est le pouvoir du peuple par le peuple.  Nous n’avons jamais voté pour une dictature, ni pour une gestion des finances au détriment d’augmenter le niveau de la pauvreté sociale.  Où est cette société distincte juste et équitable pour l’ensemble de la population, dont nous entendons si souvent parler lors des élections provinciales? Donnons les moyens aux gens de se réaliser, de s’accomplir et nous aurons une société qui nous ressemble et nous rassemble!

 La CDC Haute-Yamaska

Notre but est de trouver des solutions concrètes aux conditions propices à la prospérité, tout en permettant à chacun de participer, dans le respect de ses capacités et de ses intérêts, au développement socio-économique de notre région.  Nous regroupons 44 OBNL, et représentant (résultats enquête socio-économique membres CDC H-Y 2014)[1] 16 995 personnes ayant reçu des services au cours de l’année 2013; 4 515 membres; 1 767 bénévoles; 40 419 heures sont données au milieu communautaire; un budget total de 9 426 681$. La force économique et sociale des OBNL est indéniable et nous croyons sincèrement que ce n’est pas en coupant drastiquement dans les programmes sociaux que notre région en sortira gagnante.

[1] http://cdchauteyamaska.ca/mediatheque/voute-documentaire-publique/