36e Journée d’action contre la violence sexuelle faite aux femmes

La coalition des groupes de femmes de la Haute-Yamaska et Brome-Missisquoi vous invite à prendre part à la 36e Journée d’action contre la violence sexuelle faite aux femmes sous le thème «Les agressions sexuelles… le vécu invisible des femmes».

Cette journée se déroulera le vendredi 15 septembre 2017. Vous  êtes invité.e.s à prendre part à une marche silencieuse de 2 km afin de prendre position  contre les agressions sexuelles et de souligner l’importance de se soucier des réalités des femmes dont le vécu de violence sexuelle est invisibilisé.  Le rassemblement est prévu à 18 h 30 au Parc Victoria, sous le chapiteau. Nous invitons les participant.e.s à porter des vêtements noirs dans la mesure du possible.

Depuis la sortie du mot-clic #AgressionNonDénoncée à l’automne 2014, des milliers de femmes ont brisé le silence autour de la violence sexuelle qu’elles ont subie en témoignant publiquement de leur expérience. Elles ont ainsi contribué à placer au cœur des débats populaires ce fléau de société. Malgré la grande générosité et la détermination de ces survivantes, la violence sexuelle demeure néanmoins un problème excessivement tabou. Nous constatons, par ailleurs, que les réalités de toutes les survivantes ne sont pas représentées dans cet échange public. Par exemple, l’expérience des femmes qui ont un statut d’immigration précaire, qui ont des limitations fonctionnelles et/ou qui sont visées par des préjugés raciaux, sur leur identité de genre et/ou leur orientation sexuelle sont rarement rapportées dans l’espace public. Pourtant, ces réalités placent les femmes dans des contextes de vulnérabilité qui peuvent les rendre plus susceptibles de subir des agressions à caractère sexuel et engendrent des obstacles spécifiques dans le cheminement des survivantes, notamment face à l’accès aux services et/ou à la justice ou encore lors de leur dévoilement, compte tenu des préjugés dont elles font l’objet. De plus, les conséquences engendrées par la violence subie sont multiples et diffèrent en raison des différentes sources de discrimination qui marquent la vie des femmes marginalisées.

Lors du rassemblement public du 15 septembre prochain, suivant la marche, des témoignages révélant la grande diversité des réalités des survivantes, seront livrés. Ils seront partagés par la suite via les divers médias sociaux. Venez en grand nombre. Beau temps, mauvais temps, nous marcherons !

Journée d'action