Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS)

Nouvelles
Coordonnées
Chantal Brassard
C.P.63
Granby, Qc J2G 8E2
Tél. : 450 375-3338
Fax : 450-375-0802


Mission
Intervention et accompagnement auprès des femmes et adolescents. Prévention, sensibilisation de la population.

Le CALACS (Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel) de Granby est un organisme féministe à but non lucratif qui lutte contre les agressions sexuelles «et toute autre forme de violence sexuelle».

Journal du Printemps 2015

La décorporalisation dans la pratique prostitutionnelle

Message d’espoir aux Golden Globes 2018

C’est avec passion qu’Oprah a fait son discours aux derniers Golden Globes.  Un message d’espoir pour les nombreuses femmes qui ont subi du harcèlement ou des agressions sexuelles. Le tapis rouge fut rempli des nombreuses nominées, presque toutes, en noir et de nominés arborant le macaron « Time’s up! » (C’est fini). La médiatisation incessante de ces événements a apporté sont lot de réactions et réflexions sur la condition des femmes, une réflexion sur les droits même. Hollywood, est encore de nos jours un environnement principalement dirigé par les hommes, et c’est aussi le cas dans la société en général. Avec le mouvement #MoiAussi, il est devenu évident que ce n’est pas un problème d’un ou deux «malades», mais bien d’un problème de société. La femme y est considérée comme un objet à consommer, et non, comme une personne. Les propos infantilisants, dégradants et sexualisant, sont monnaie courante  dans les nombreuses strates sociales : de l’employée de dépanneur à une ministre du Québec. Le rapport égalitaire est manquant. Les rapports inégaux sont nourris par les publicités, journaux et émissions de télévision qui perpétues des stéréotypes sexuels : homme au travail/femme à la maison, homme dominant/femme dominée. Ces stéréotypes sont aussi présents dans la pornographie en plus des violences/contraintes envers la femme. Dans un imaginaire où la femme est toujours disponible et disposée au sexe, la réalité est en fait que les femmes sont des êtres avec leurs propres besoins, qui devraient être pris en considération lors de toute tentative de rapprochement. Une attitude qui est le fondement même du respect de l’autre et de son intégrité. Cette intégrité qui est bafouée, lorsqu’un commentaire salace est fait, lorsqu’un geste dégradant est posé, lorsque que l’on étiquette une personne à cause de son sexe, le «sexe faible».

Mais c’est fini, « un nouveau jour est à l’horizon » nous rappelle Oprah.

Pour qu’ensemble nous puissions agir dès maintenant  des ressources sont là pour les victimes d’agressions à caractères sexuels :

Pour les femmes : CALACS de Granby  au (450) 375-3338

Pour les hommes : Ressource pour homme de la Haute-Yamaska  au (450) 777-6680

Pour les hommes : SHASE (Soutien aux hommes agressés sexuellement durant leur enfance) au (819) 564-5043

Pour tous :Ligne sans frais-agression sexuelle au 1-888-933-9007

Source : La presse, Rémunération : les femmes font des gains, mais lentement, publié le lundi 6 mars 2017 à 17 h 47-http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1020714/remuneration-femmes-hommes-amelioration-dix-ans-annuaire-institut-statistique-quebec-equite-salariale